Le Hangeul (한글)

Hey ! Il y a un an environ, je publiais un article sur comment apprendre le coréen seul qui a connu un certain succès. Aujourd’hui, je vous propose un article très complet sur le Hangeul, son histoire, sa composition, sa formation, ses règles de prononciation… en espérant qu’il vous sera utile 😉

.

SON HISTOIRE

Le hangeul a été créé en 1443, et proclamé en 1446 après une période de test, par le roi Sejong le Grand et un conseil de lettrés afin de lutter contre l’analphabétisme du peuple coréen. En effet, jusqu’alors, les coréens utilisaient les sinogrammes chinois pour écrire, ce qui premièrement était très difficile à apprendre, et surtout ce système d’écriture ne correspondait pas du tout au coréen, ces deux langues étant très éloignées phonétiquement et grammaticalement. Ainsi, seuls les nobles et les érudits savaient lire et écrire, la majorité des femmes et les gens des classes plus populaires étaient analphabètes.

 »Un homme sage peut l’apprendre en une matinée, et un idiot en moins de dix jours. »
C’est sur cette optique que le roi l’inventa.

À l’origine, il était composé de 11 voyelles simples et 17 consonnes. Les voyelles sont créées à partir de trois éléments principaux : le ciel symbolisé par 《 • 》, la terre 《ㅡ》, et l’homme 《ㅣ》. Au fil du temps, le 《•》 s’est transformé en un petit trait, horizontal ou vertical. Traditionnellement, le hangeul se lit et s’écrit de haut en bas et de droite à gauche.

ACTUELLEMENT

Le coréen appartient donc à la famille des langues altaïques, aux côtés du turc, du mongol, du hongrois ou encore du finnois par exemple. Le coréen est parlé par 70 millions de personnes au sein de la péninsule, plus environ 6 millions de coréens à l’étranger. Le coréen est également parlé dans la préfecture de Yanbian en Chine, situé au nord de la Corée du Nord.

SA COMPOSITION

Le Hangeul est un alphabet phonétique, tout comme notre alphabet, à la différence que les lettres s’emboitent sous forme de bloc syllabique afin de former des syllabes. Il est composé de 40 caractères :

• 21 voyelles réparties en 8 voyelles simples (ㅣ , ㅔ , ㅐ , ㅡ , ㅓ , ㅏ , ㅜ , ㅗ) et 13 voyelles composées qu’on appelle diphtongue (ㅑ , ㅕ , ㅛ , ㅠ , ㅖ , ㅒ , ㅘ , ㅙ , ㅚ , ㅝ , ㅞ , ㅟ , ㅢ). L’ordre alphabétique des voyelles est le suivant : ㅏ ; ㅐ ; ㅑ ; ㅒ ; ㅓ ; ㅔ ; ㅕ ; ㅖ ; ㅗ ; ㅘ ; ㅙ ; ㅚ ; ㅛ ; ㅜ ; ㅝ ; ㅞ ; ㅟ ; ㅠ ; ㅡ ; ㅢ ; ㅣ.

• 19 consonnes, 14 consonnes simples (ㄱ , ㄴ , ㄷ , ㄹ , ㅁ , ㅂ , ㅅ , ㅇ , ㅈ , ㅊ , ㅋ , ㅌ , ㅍ , ㅎ) et 5 consonnes doubles (ㄲ , ㄸ , ㅃ , ㅆ , ㅉ).
Voici l’ordre alphabétique des consonnes ainsi que le nom des lettres :
ㄱ : 기역
(ㄲ : 쌍기역)
ㄴ : 니은
ㄷ : 디귿
(ㄸ : 쌍디귿)
ㄹ : 리을
ㅁ : 미음
ㅂ : 비읍
(ㅃ : 쌍비읍)
ㅅ : 시옷
(ㅆ : 쌍시옷)
ㅇ : 이응
ㅈ : 지읒
(ㅉ : 쌍지읒)
ㅊ : 치읓
ㅋ : 키읔
ㅌ : 티읕
ㅍ : 피읖
ㅎ : 히읗

PRONONCIATION DES CARACTÈRES

(Afin de faciliter leur apprentissage, je me suis permise de les regrouper par « famille »)

▪ Les voyelles

ㅏ : a
ㅑ : ya
ㅘ : wa

ㅓ : eo/ô
ㅕ : yeo/yô
ㅝ : weo/wô
(Le son ô/eo est un o ouvert, à prononcé comme dans or, carotte, botte… ou rose prononcé comme dans le sud de la France 😉 )

ㅐ: ae/è
ㅒ : yae/yè
ㅙ : wae/wè

ㅔ : é
ㅖ : yé
ㅞ : wé

ㅗ o
ㅛ : yo

ㅜ : ou
ㅠ : you

ㅡ : eu (la lettre représente la forme que la bouche doit faire, c’est-à-dire étirée sur les côtés, ce n’est donc pas tout à fait comme le eu français où les lèvres sont en « cul de poule », vers l’avant)
ㅢ : eu-i (souvent prononcé rapidement é)
ㅣ: i
ㅟ : wi

ㅚ : oué

Et il faut donc bien comprendre que :
ㅘ = ㅗ + ㅏ (oa dit rapidement)
ㅝ = ㅜ + ㅓ (ouô dit rapidement)
ㅙ = ㅗ + ㅐ(oè dit rapidement)
ㅞ = ㅜ + ㅔ (oué dit rapidement)
ㅟ = ㅜ + ㅣ(oui dit rapidement)

Voici une vidéo que je vous recommande vivement ! : https://youtu.be/TZ1mfeKhcfI

▪ Les consonnes

(Attention, certaines consonnes coréennes n’existent pas en français)

ㄱ : entre le G et K, prononcé doucement
ㅋ : K, en expirant fortement
ㄲ : entre le G et K, en retenant le son puis prononcé fortement

ㄷ : entre le D et le T, prononcé doucement
ㅌ : T, en expirant fortement
ㄸ : entre le D et le T, en retenant le son puis prononcé fortement

ㅂ : entre le B et le P, prononcé doucement
ㅍ : P, en expirant fortement
ㅃ : entre le B et le P, en retenant le son puis prononcé fortement

ㅈ : entre le DJ et le TCH, prononcé doucement
ㅊ : TCH, en expirant fortement
ㅉ : entre le DJ et le TCH, en retenant le son puis prononcé fortement

ㅅ : S (se prononce SH/CH si devant ㅣ, ㅑ, ㅕ, ㅐ, ㅖ, ㅛ , ㅠ )
ㅆ : SS (se prononce SSH/CCH si devant ㅣ, ㅑ, ㅕ, ㅐ, ㅖ, ㅛ , ㅠ )

ㄹ : entre le L et le R, un peu comme un R espagnol mais roulé une seule fois
ㅁ : M
ㄴ : N

ㅇ : • au début du blog syllabique, cette lettre est muette, comme un h français
• à la fin du blog syllabique, se prononce NG
(Exemple : 양 = yang)
ㅎ : H expiré, comme un h anglais

Encore une fois, voici deux vidéos que je vous conseille fortement : https://youtu.be/41VYs6h5dvY https://youtu.be/N18LCb4F1bM

FORMATION D’UN BLOC SYLLABIQUE

Comme dit précédemment, les caractères coréens s’emboitent en des blocs syllabiques. Le bloc doit OBLIGATOIREMENT commencer par une consonne, la « consonne initiale ». Si phonétiquement le bloc commence par une voyelle, on utilise alors ㅇ, qui n’a aucune valeur phonétique. Un bloc est donc forcément composé d’une consonne puis d’une voyelle. On peut ajouter une à deux consonnes après la voyelle. La consonne finale est appelée 받침. Il y a donc trois possibilités de bloc : C+V ou C+V+C ou C+V+C+C.

Toutefois, selon la forme de la voyelle, les caractères s’organisent différemment au sein du bloc :
▪ Avec les voyelles « verticales » ㅏ , ㅑ , ㅓ , ㅕ , ㅐ , ㅒ , ㅔ , ㅖ , ㅣ (grand trait vertical, petit(s) trait(s) horizontal(aux)), la consonne initiale se place à gauche de la voyelle. S’il y a une ou plusieurs consonnes après les voyelles, elles se placent en dessous.
Exemple : 더 / 샘 / 많
▪ Avec les voyelles « horizontales » ㅗ , ㅛ , ㅜ , ㅠ , ㅡ (grand trait horizontal, petit(s) trait(s) vertical(aux), la consonne initiale se place au dessus de la voyelle. S’il y a une ou plusieurs consonnes après les voyelles, elles se placent en dessous de la voyelle.
Exemple : 퓨 / 증 / 몫
▪ En cas de voyelles composées ㅘ , ㅝ , ㅙ , ㅞ , ㅚ , ㅟ , ㅢ , on « mixe » les deux types de positionnement : la consonne initiale se retrouve dans le coin gauche du bloc syllabique, c’est-à-dire au dessus de la voyelle ㅗ/ㅜ/ㅡ et à gauche de la voyelle ㅏ/ㅓ/ㅐ/ㅔ/ㅣ.
Exemple : 왜 / 뒷 / 봟

EXCEPTION : les consonnes ㄱ , ㅋ et ㄲ changent légèrement de forme selon si elles sont avec les voyelles ㅏ/ㅑ/ㅓ/ㅕ/ㅐ/ㅒ/ㅔ/ㅖ/ㅣ ou ㅗ/ㅛ/ㅜ/ㅠ/ㅡ/ㅢ/ㅘ/ㅝ/ㅙ/ㅞ/ㅚ/ㅟ.
Exemple : 가 / 키 / 깨
과 / 코 / 뀌

A nouveau, je vous recommande vivement ces vidéos : https://youtu.be/SmO42x7YlL4 https://youtu.be/UUSXQnnkp8Y

ÉCRIRE LE HANGEUL

Tout simplement , lors que vous écrivez à la main le Hangeul, il y a un ordre à respecter. Cela n’a pas d’influence actuellement avec un stylo bille, mais cela en avait lorsqu’ils écrivaient à l’encre et au pinceau. L’ordre des traits est simple : de haut en bas et de gauche à droite.

RÈGLES DE PRONONCIATION

▪ Prononciation des consonnes finales :

En effet, certaines consonnes se prononcent différemment lorsqu’elles sont en position finale d’un bloc syllabique.
(Consonnes en position finale ➡️ Prononciation)

ㄴ ➡️ ㄴ
ㄹ ➡️ ㄹ
ㅁ ➡️ ㅁ
ㅇ ➡️ ㅇ
ㄱ / ㅋ / ㄲ ➡️ ㄱ
ㅂ / ㅍ ➡️ ㅂ
ㄷ / ㅌ / ㅅ / ㅆ / ㅈ / ㅊ / ㅎ ➡️ ㄷ

▪ Liaison :

Quand un bloc syllabique qui termine par une (ou plusieurs) consonne est suivie par un bloc syllabique commençant par une voyelle (donc ㅇ), la consonne finale du bloc syllabique précédent se prononce comme la consonne initiale du bloc syllabique suivant.
Exemple : 옷이 se prononce 오시, 음악 se prononce 으막…

Il y a toutefois quelques particularités à cette règle :

– TENSION DE LA CONSONNE
Lorsque les consonnes finales ㄱ/ㅋ/ㄲ/ㄷ/ㅌ/ㄸ/ㅂ/ㅍ/ㅅ/ㅆ/ㅈ/ㅊ rencontrent ㄱ/ㄷ/ㅂ/ㅅ/ㅈ comme consonne initiale du bloc syllabique suivant, cette dernière se prononce comme doublée (ㄲ/ㄸ/ㅃ/ㅆ/ㅉ)
Exemple : 학교 se prononce 학꾜
반갑습니다 se prononce 반갑씁니다

– NASALISATION
Lorsque les consonnes finales ㄱ/ㅋ/ㄲ/ㄷ/ㅌ/ㅂ/ㅍ/ㅅ/ㅆ/ㅈ/ㅊ/ㅎ rencontrent ㄴ/ㅁ comme consonne initiale du bloc syllabique suivant, ces consonnes finales se prononcent ainsi :
ㄱ / ㅋ / ㄲ ➡️ ㅇ
ㅂ / ㅍ ➡️ ㅁ
ㄷ / ㅌ / ㅅ / ㅆ / ㅈ / ㅊ / ㅎ ➡️ ㄴ

Exemple : 학년 se prononce 항년
감사합니다 se prononce 감사함니다

– ASPIRATION
Quand la consonne ㅎ rencontre les consonnes simples ㄱ/ㄷ/ㅂ/ㅈ en fin du bloc syllabique précédant ou au début du blog syllabique suivant, ces dernières se transforment en leur version expirée, c’est-à-dire ㅋ/ㅌ/ㅍ/ㅊ
Exemple : 책하고 se prononce 채카고
수업하고 se prononce 수어파고
좋다 se prononce 조타
많다 se prononce 만타

– PATALISATION
Lorsque les consonnes ㄷ/ㅌ rencontrent 이 en bloc syllabique suivant, elles se prononcent ㅈ/ㅊ
Exemple : 굳이 se prononce 구지
같이 se prononce 가치

– LATÉRALISATION
Lorsque ㄴ en consonne finale rencontre ㄹ en consonne initiale du bloc syllabique suivant, ㄴ se prononce également ㄹ
Exemple : 진료 se prononce 질료
벽난로 se prononce 벽날로

~ Par Kang JinShil ~

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.