L’attentat du vol 858 Korean Air

le

Le 29 novembre 1987, alors que la Corée du Sud doit accueillir les Jeux Olympiques l’année suivante, un avion de la compagnie Korean Air ayant décollé à Bagdad en Irak et ayant pour destination Gimpo en Corée du Sud, explose au dessus de la mer d’Andaman, au large du Myanmar, quelques temps après avoir fait escale à Abu Dhabi. Cette explosion fait 115 morts, les 104 passagers et les 11 membres de l’équipage. Mais que s’est-il passé ? Revenons sur le déroulement de cette tragédie :

.

  • Kim HyeonHui (김현희)

Kim HyeonHui naît le 27 janvier 1962 au sein d’une famille de diplomate, elle a d’ailleurs vécu pendant une partie de son enfance à Cuba. Élève brillante, elle intègre une des meilleures écoles de Pyongyang, où elle étudie notamment le japonais. Elle a également suivi des cours pour être actrice, elle a d’ailleurs joué le rôle d’une petite fille fuyant avec sa famille la pauvreté de la Corée du Sud dans le premier film nord-coréen en Technicolor.

Elle est finalement repérée par les services secrets nord-coréens, et envoyée dans une école spécialisée où elle est formée pour être espionne. Elle devînt l’agent Ok Hwa et s’entraîna pendant 7 ans, notamment aux arts martiaux, à la fitness, au japonais… Elle était capable de soulever 65kg, courait pieds nus dans l’eau glacée et sur des rochers acérés, pratiquait le karaté… Elle était entraîné par Yaeko Taguchi, aussi connu sous le nom de Lee EunHye, un de ces nombreux japonais enlevés par la Corée du Nord. Elle a également étudié le chinois en Chine. Grande patriote, elle est un agent d’exception pour la Corée du Nord.

.

  • La mission

En 1987, elle aurait été convoquée par le dictateur Kim JongIl lui même afin d’effectuer une mission au côté de Kim SeungIl, un homme plus âgé qu’elle, également agent secret. On lui promet que grâce à cet acte, la Corée du Sud sera déstabilisée et que le Nord pourra se rapprocher afin de lancer une réunification. C’est ainsi qu’elle accepte la mission, qui doit se dérouler ainsi : les deux agents doivent se faire passer pour un père et une fille japonais, et se déplacent avec de faux passeports aux noms de Mayumi Hachiya pour elle et de Shinichi Hachiya pour lui. Ils voyagent d’abord jusqu’à Budapest, où un autre agent nord-coréen leur transmet le matériel nécessaire à leur mission. Ils embarquent alors dans le Boeing 707 sud-coréen, puis descendent à la première escale à Abu Dhabi en laissant à bord une valise contenant une bombe à retardement. La suite, nous la connaissons, l’avion explose soudainement en plein vol.

.

  • Et après ?

Trahis par leur faux passeports, les deux agents sont finalement arrêtés à Bahreïn. Ils essayent alors de se suicider en avalant du cyanure, mais seul l’homme y parvient, il meurt sur le coup. Elle en revanche, et envoyée à l’hôpital puis en Corée du Sud pour répondre de ses actes.

Elle découvre là-bas la vie réelle, et comprend qu’elle a été manipulée par la Corée du Nord et par sa propagande, elle n’hésite alors pas à tout raconter en détail. Les familles des victimes réclament la plus lourde peine contre elle, de nombreuses manifestations ont lieu, et elle est finalement condamnée à mort le 25 avril 1989 par le tribunal de Séoul. Cependant, le président de l’époque, Roh TaeWoo, décide de la gracier car selon lui, elle n’est pas responsable de l’endoctrinement qu’elle a subit depuis son enfance.

Kim HyeonHui a écrit un livre autobiographique, Dans la fosse aux tigres (The Tears of my soul) et en a versé tous les bénéfices aux familles des victimes. Dans une interview au Washington post, elle déclare qu’après avoir découvert la prospérité de Séoul, elle a réalisé qu’elle avait « commis le crime de tuer des compatriotes ». Actuellement elle vit cachée et hautement protégée, car considérée comme une traîtresse par la Corée du Nord qui pourrait tenter de se venger. Aux dernières nouvelles, elle aurait épousé en décembre 1997 son garde du corps, un ancien agent secret sud-coréen, et serait réfugiée au Japon.

La Corée du Nord, quant à elle, ne reconnaît toujours pas sa culpabilité dans cet attentat, malgré toutes ces preuves accablantes et le témoignage de Kim HyeonHui.

~ par Kang JinShil ~

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.