La consommation de viande de chien en Corée du Sud

(Cet article traite d’un sujet sensible, j’ai donc choisi de ne pas mettre d’image « trash », afin qu’il puisse être lu par un maximum de personne, même les plus sensibles sur ce sujet. Si vous souhaitez voir plus en détails les conditions de vie des chiens ou l’abattoir, libre à vous de chercher des images sur le net ou des vidéos sur YouTube.)

  • Les fermes d’élevage

Bien qu’il y ai un manque de clarté sur la légalité de ces élevages, on estime qu’en 2002, il y en avait 765 000. En effet, il y a encore quelques décennies, la Corée du Sud était l’un des pays les plus consommateurs de viande de chien. Quelques spécialités culinaires y sont traditionnellement appréciées, tel que le 보신탕 (boshintang) qui est un ragoût de chien, et le 개고기 (gaegogi), une fondue de chien.

Comme dans certains élevages occidentaux, les chiens, très majoritairement de race Nureongi, n’ont absolument pas des conditions de vie décentes. Ils vivent entassés dans leurs excréments, dans de petites cages rouillées, où il est bien difficile de se déplacer. Ils ne mangent que rarement à leur faim et ne sont pas soignés, aussi ils sont fréquemment malades ou mal formés, les morts dû à l’épuisement, la chaleur ou le froid sont également courantes. Ces chiens peuvent vivre un an dans ces conditions avant d’être mené à l’abattoir. Parfois, ils sont attachés à de courtes chaînes et sont utilisés comme chien de garde jusqu’à ce qu’ils soient vendus ou abattus. Ces chiens sont parfois emmenés sur des marchés pour y être vendu, mais les cages du camion où ils sont transportés sont si surchargés que les chiens ne peuvent bouger, aussi cela entraîne des fractures, des strangulations, et même la mort…

  • Un commerce en déclin

En 1988, à l’occasion des Jeux Olympiques, la vente de viande de chien a été officiellement interdite, mais elle est encore tolérée. Seulement, les années passant, les mentalités changent. En effet, la jeunesse, bien plus occidentalisée, ainsi que les urbains, considèrent davantage les chiens comme des animaux de compagnie plutôt que comme un type de viande. Selon une étude réalisée en 2017, 70% ne consommerait pas de viande de chien, et 40% en réclame l’interdiction. De plus, cette année un tribunal a condamné un éleveur, jugeant illégal de « tuer des chiens sans raison valable », ce qui a suscité de vives réactions, que ce soit de soutiens ou de protestations du côté des propriétaires de ferme. D’ailleurs, des organisations internationales de protections des animaux tels que HSI rachètent ces élevages afin de les fermer et faire adopter les chiens. Toutefois, un million de chien sont encore consommés par an, et selon la dernière estimation, il resterait 17 000 fermes d’élevage actives. Mais de nombreuses manifestations contre cette consommation ont lieu, l’industrie subit donc une forte expresion, les protecteurs des animaux espèrent que la viande de chien deviendra prochainement illégale.

~ Par Kang JinShil, j’espère que cet article vous a intéressé ~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s