Les différentes races de chiens coréens

le

La Corée possède ses propres races de chiens, faisant parfois partie de son patrimoine. Découvrons-les aujourd’hui !

  • Le spitz coréen de Jindo (진돗개), aussi appelé Jindo coréen

Issu de l’île de Jindo, ce chien de race est la référence nationale en Corée ! Principalement utilisé en tant que chien de chasse et chien de garde, il est connu pour sa loyauté, son intelligence et son audace, malgré son caractère assez doux. Il ressemble un peu au Shiba japonais, mais avec un pelage moins touffu.

  • Le Nureongi (누렁이), ce qui signifie Le Jaune

Le spitz jaune coréen, également originaire de Chine, est un chien destiné à la consommation, élevé pour sa viande. Toutefois, de nos jours, de nombreux coréens l’adoptent comme animal de compagnie.

  • Le chien Poongsan (풍산개)

Traditionnellement élevé sur les hauts plateaux du Kaema, en actuelle Corée du Nord, ce chien de chasse est très populaire. En 2000, le dictateur nord-coréen en a d’ailleurs offert deux au président sud-coréen.

  • Le Donggyeonggi (동경개 / 댕견)

Principale particularité de ce chien ? Sa queue, excessivement courte. Ce chien originaire de la région de Gyeongju dans le sud-est du pays était très représenté dans les arts coréens, aussi a-t-il une valeur culturelle. Malheureusement, lors de la colonisation japonaise, il a été abattu en masse, d’un part pour sa fourrure, d’autre part pour sa ressemblance avec Komainu, une « divinité » japonaise présente dans leurs temples. De plus, il a longtemps été rejeté par le peuple coréen à cause de sa queue très courte, symbole de malchance. Actuellement, cette race est menacée, elle est donc dans la catégorie Espèce nationale à protéger.

  • Le chien de Jeju (제주개)

Physiquement, ces chiens sont courts sur pattes mais assez longs. Ils ont été ramené de l’extinction lorsque dans les années 90, on ne dénombrait plus que trois « pur-sang » sur l’île. Les coréens les considèrent comme un héritage historique et culturel, et ils sont également classés dans la catégorie Espèce nationale à protéger.

  • Le Sapsal (삽살개 / 삽살이)

La croyance veut que ces chiens aient la capacité d’éloigner les mauvais esprits, c’est l’une des raisons pour laquelle ils sont très appréciés des coréens. Également surnommés « Chien lion » à cause de leur carrure et de leurs pattes imposantes, ils sont joueurs, protecteurs et doux.

Nous arrivons à la fin de cet article, j’espère qu’il vous a plu ! Quelle race préférez-vous ?

D’ici deux semaines, en parallèle avec celui-ci, un article au sujet de la consommation de viande de chien en Corée du Sud sera publié, nous étudierons plus en détails la condition de vie des Nureongi.

~ Par Kang JinShil, maknae d’ Asixinc ~

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.