Mosuo – Une ethnie sous Matriarcat en Chine

Bonjour! Je viens cette fois avec un article sur la Chine! L’année dernière j’ai vu un reportage (dont je vous mettrai le lien dans l’article) qui m’a vraiment intéressé et je me suis dis que le sujet était original~

Avant tout je vais devoir vous aider en vous mettant quelques mots de vocabulaire qui vont vous servir pour bien comprendre cet article :

  • Matriarcat : Régime social où la femme joue le rôle principal et détient la plus grande autorité sur la société.
  • Matrilinéaire : C’est la parenté maternelle qui va transmettre son nom, son héritage et qui élèvera les enfants des unions. L’héritage revient à leurs filles.
  • Matrilocale : La femme représente sa famille et ne la quitte pas. La résidence familiale se trouve chez la mère de celle-ci.
  • Avunculaire : Qui se rapporte à un oncle ou une tante. Dans le cas des Mosuos, l’éducation paternel des enfants est faite par l’oncle, soit le frère de la mère.
  • Naxi : Groupe ethnique de Chine qui vit dans le Yunnan ayant pour religion celle Dongba (culte de la nature, variante du Bön, ancêtre du Bouddhisme au Thibet).
  • Ecriture Daba : Variante de l’écriture Dogba des Naxis.

Géographie

Les Mosuos habitent le Sud-Ouest de la Chine, sur la chaîne de montagnes de l’Himalaya, aux frontières de Yunnan et Sichuan.

mosuo carte

Cette ethnie constitue un sous-groupe de la société Naxi et à même adopté une écriture similaire, l’écriture Daba.

Les Mosuos sont environ 40 000 habitants répartis dans plusieurs villages autour du lac Mère « Lugu » et du mont Youlong (ou Dragon de jade) dont le sommet atteint les 5600m d’altitude.

Religion et croyances

Les Mosuos pratiquent deux religions en même temps, le bouddhisme thibétain et le Daba. Ils vénèrent ainsi avant tout, la nature, la fertilité et l’amour.

Le Daba est composé de plusieurs légendes auxquelles les Mosuos sont très attachés et a pour déesse mère Hlidi Gemu, la déesse de la Montagne. Elle est représentée comme une femme chevauchant un cheval blanc avec une flûte dans la main droite.

Déesse_Gemu

Il y a plusieurs mythes à propos de cette déesse. Le premier serait que c’était avant tout une femme qui était capable de parler à seulement 7 jours de vie et qu’avant ses trois ans elle savait tout sur le monde et était plus belle que toute autre femme sur Terre. Un dieu l’aurait vu et emmenée malgré la vénération des Mosuos. Le Dieu a finalement accepté de la laisser revenir mais uniquement sous forme de Déesse. Certains mythes disent qu’elle se serait débattu lorsque le Dieu l’eut emmené et qu’à cause des cris de détresse du peuple il l’aurait jeté sur la montagne du Lion qu’ils ont renommé la montagne de la Déesse Gemu, d’autres disent qu’elle serait tombée amoureuse d’un dragon… Peu importe la version du mythe, tous finissent par dire qu’elle réside dans cette montagne et que les Mosuos la vénèrent plus que tout autre dieu.

L’une des légendes raconte comment le lac est apparu au pied de la montagne de la déesse à plus de 2700 mètres d’altitude. On dit que lorsque l’amoureux de Gemu l’avait quitté un matin pour rejoindre la maison de sa mère comme le veut la culture Mosuo, elle avait alors tant pleuré que ses larmes ont remplis la vallée au pied de la montagne et ont formé un lac sacré. Tous les habitants se sont alors noyés, seulement une femme mit à l’abri ses deux enfants, frère et soeur, dans une auge à porc pour qu’ils flottent sur l’eau. Ils seraient les ancêtres des Mosuos et depuis le peuple n’utilise que des barques en forme d’auge.

Education

Cette société est donc matrilinéaire, matrilocale et avunculaire. Mais la femme n’est pas au dessus des hommes, elle est simplement au centre de cette société.

Les oncles éduquent les enfants de leurs soeurs et ont plus de droit sur la paternité que le véritable père. Beaucoup d’enfants Mosuos ne connaissent même pas l’identité de leur vrai père. Pour les oncles qui ont des enfants, leurs neveux et nièces passent avant leur propres descendants.

Aussi le respect des personnes plus âgées est primordial.

Chez les Mosuos les vols et les agressions n’existent pas. On inculque les valeurs d’entre-aide et d’harmonie aux enfants dés leur plus jeune âge.

Les garçons et les filles doivent passer un rituel de passage à l’âge adulte à seulement 13 ans. Celui des filles est très important et toute la famille est concernée. Avant cela les filles n’ont pas le droit de porter de jupes car c’est un symbole de femme adulte et elles en portent pour la première fois lors de cette cérémonie. Après cela, la jeune fille peut prendre part à tous les conseils de famille et tous les débats entre adultes, et donner son avis personnel. Elle a aussi le droit d’accueillir son premier amant dans son lit lorsqu’elle se sentira prête, même si il lui faut des années, aucune contrainte ne leur est imposée.

majorité.jpg

Les garçons, eux, reçoivent leur premier pantalon d’homme.

Les tâches quotidiennes

Les tâches ménagères et agricoles sont partagées entre hommes et femmes. Normalement les deux sexes les partagent équitablement mais plus une famille comporte de filles/femmes, moins l’homme ou les hommes de la famille (les oncles) ont de choses à faire puisqu’ils s’occuperont de tous les enfants. Les femmes s’occupent donc principalement du ménage, de la cuisine, des cultures, de nourrir les animaux… et les hommes s’occupent surtout entre l’éducation des enfants, des constructions des maisons ou encore du labourage des prés. Les hommes disent souvent lorsqu’ils sont questionnés que c’est une vie de rêve car on ne leur demande pas grand chose au final et ils sont souvent libres de sortir entre amis ou de dormir dans l’après-midi.

Les questions et débats importants sont résolus par tous les adultes, non pas uniquement les femmes. Ils discutent et se mettent d’accord ensemble.

Les mères de famille peuvent aussi parfois choisir les amants de leurs propres filles même si la plupart du temps celles-ci les choisissent elles-mêmes.

Relations amoureuses

Le mariage est proscrit. Les femmes et hommes Mosuos peuvent avoir autant d’amants dans leur vie qu’ils le souhaitent temps que les deux sont consentants et amoureux. Le plaisir sexuel est l’une des valeurs les plus respectée par le peuple qui, autrefois, pratiquait la polygamie (avoir plusieurs amants et relations en même temps). Aujourd’hui la monogamie est préférée, même si certains continuent à avoir plusieurs amants, il est mieux vu et respectable de quitter le premier lorsque l’on veut commencer une nouvelle relation avec quelqu’un d’autre.

mosuos femmes.jpg

Lors de la fête de la montagne les hommes et les femmes se vêtissent traditionnellement et dansent. Les regards, les échanges ou les gestes arrivant durant cette fête peuvent souvent décider des nouvelles relations qui viendront dans l’année. Les Mosuos n’ont pas de contraintes, si une femme désire un homme qui est plus pauvre qu’elle ou qui n’a jamais eu de relations etc… Ils sont libres de se choisir. Aucun critère social et de richesse n’entre en compte. Uniquement le désir qu’ils ont l’un envers l’autre.

Mosuo-dancing

Les hommes Mosuos doivent avoir des relations dans la maison de la jeune fille. Ce ne sont pas les femmes qui se déplacent mais bien eux qui viennent les rejoindre et comme ils sont pudiques sur leurs relations, tout du moins au début, ils doivent la plupart du temps passer par la fenêtre de la jeune fille que celle-ci laisse volontairement ouverte pour pouvoir avoir une relation. Les amants doivent quitter la maison au matin et rejoindre leur maison familiale pour retourner à leur devoir.

Comme je disais plus tôt, les mariages ne sont pas au goût des Mosuos. Les relations sont libres et lorsqu’une aventure dure plusieurs nuits voire des années ou toute une vie, on parle de mariage ambulant. Rien est officiel mais tout est dans les sentiments et le plaisir sexuel.

Les ruptures ne sont jamais un coup d’état. Les amants se quittent dans les meilleurs conditions possibles et recommenceront une relation avec quelqu’un d’autre chacun de leur côté quand ils en auront envie.

Tourisme

La société Mosuo attire chaque année énormément de touristes. La curiosité sur leur mode de vie pousse les étrangers ou visiteurs à faire le déplacements dans ces régions parfois reculées. Les hommes construisent donc de plus grandes maisons pour faire des refuges voire même des hôtels pour pouvoir les accueillir. La plupart des touristes sont chinois et viennent profiter de vacances au bord du lac tout en profitant de tout ce que le peuple propose. Des rencontres avec les matriarches (chefs de famille), des balades à cheval ou tout simplement en barque à prendre en photo les Mosuos dans leurs tenues traditionnelles. Le commerce de culture traditionnelle leur rapporte de l’argent et cela leur permet d’acheter des vêtements en ville ou apporter plus de modernité dans leurs villages. Ceux qui sont retirés dans les montagnes ne peuvent pas profiter autant de ce tourisme et cela force souvent des Mosuos à quitter leur famille pour aller travailler en ville.

En ville beaucoup de femmes Mosuos sont réputées pour leurs tissages et elles vendent beaucoup de leurs travaux grâce à leur culture et réputation.

Les plus âgés, hommes et femmes, pensent que le tourisme et la modernisation n’est pas un problème tant que les traditions ne se perdent pas et que la technologie n’envahit pas leur peuple jusqu’à faire disparaître tout ce qu’ils sont.

Ci-dessous, le reportage que j’ai regardé et qui m’a inspiré cet article~

Voici la fin de mon article sur les Mosuos. Pour ma part je suis très impressionnée de la force qu’ils ont pour continuer à vivre ainsi, à perpétuer leurs traditions et croyances.

J’espère que cela vous aura plu! Merci pour votre lecture!

Nath Ttalgi~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s