Le Hanbok (한복)

  • Petite présentation

Le Hanbok, littéralement « Vêtement coréen », aussi appelé en Corée du Nord Joseonot (조선옷), ce qui signifie « Habit de Joseon », est le costume traditionnel de la péninsule coréenne. Il est une excellente représentation de la culture du pays, de par son esthétique et sa longévité. Selon son usage et son époque, il prend différentes formes, et c’est ce que je vais vous faire découvrir dans cet article.

  • Composition (de haut en bas)

▪ Femme :

Jeogori (저고리) : Partie supérieure du hanbok féminin. C’est une sorte de veste assez courte, d’une forme arrondie, généralement richement ornée. Deux rubans sont également présents afin de fermer la veste.

Otgoreum (옷고름) : Noeud formé à partir de ces deux rubans. Il est très important dans l’esthétique du costume, et peut être très sophistiqué.

Dongjeong (동정) : Col blanc rattaché à la veste principale. Il a pour but de mettre en valeur le cou de la femme, cette partie du corps étant généralement très appréciée par les hommes asiatiques.

Baerae (배래) : Lignes encerclant la partie inférieure des manches du jeogeori.

Chima (치마) : La jupe, longue et large, second élément principal du hanbok. Elle peut être faite de différentes matières, en tissu simple, doublé, ou encore matelassé. Afin de la rendre davantage élégante, un plis vertical est marqué sur cette jupe.

Beoseon (버선) : Chaussettes traditionnelles, autant portées par les femmes que par les hommes.

Kkotshin (꽃신) : Chaussures mixtes en soie délicatement brodées (kkot/꽃 signifiant fleur en coréen). Elles sont malheureusement invisibles sous la chima féminine.

Grâce à la jupe, particulièrement longue puisqu’elle est montée jusqu’à la poitrine, les femmes paraissaient grandes.

▪ Homme :

Gat (갓) : Chapeau majoritairement de couleur noire, et haut. Il diffère beaucoup selon les époques, les occasions et le rang social de son porteur.

Durumagi (두루마기) : Long manteau se situant au dessus de la veste et du pantalon traditionnel. Il est plutôt porté pour des occasions spéciales.

Baji (바지) : Pantalon traditionnel, ample mais resserré aux chevilles.

Bien sûr, comme dit précédemment, les hommes portaient également les beoseon et les kkotshin.

  • Histoire :

Selon les sources, le hanbok apparaît durant l’ère Goguryeo (고구려) (-37 à 668). En effet, des représentations sur des fresques tombales de cette époque ont été découvertes. Sur celles-ci, on peut voir des hommes et des femmes portant les premiers hanbok, peu différents selon le sexe, les femmes ayant une veste et une jupe, les hommes également une veste mais un pantalon. La couleur de la veste était toujours différente de celle du bas, et les matières et motifs étaient variés, permettant ainsi d’établir une classe sociale selon la richesse du vêtement. Lors des cérémonies spéciales, ils ajoutaient une sorte de toge au-dessus de leurs habits.

Hanbok féminin noble ⬆️

Hanbok féminin royal ⬆️

.

Puis, après le VIIe siècle, la mode chinoise commence à influencer les coréens. C’est ainsi que les hanbok se parent de motifs chinois, des dragons, des tigres, des grues… et j’en passe. La richesse de ces costumes est réservée à la royauté, aux grands fonctionnaires et pour les cérémonies importantes. Évidemment, les hanbok royaux sont les plus sophistiqués et ont un symbole particulier : le dragon chinois. S’il a cinq griffes, alors le porteur est le roi ou la reine, quatre griffes et c’est le prince héritier, et trois pour l’aîné. Pour accompagner sa tenue, la reine a une coiffure majestueuse. De plus, les militaires ont un tigre brodé sur la poitrine, et les fonctionnaires civils une grue.

Costumes royaux de cette époque ⬆️

Coiffure féminine royale ⬆️

.

Au fil du temps, le Hanbok a assez peu changé, mais il a tout de même était très influencé par la mode mongole, après le XIIIe siècle. En effet, suite au mariage entre la famille royale coréenne et une princesse mongole, cette dernière emporte avec elle les tendances de son pays. Cette mode atteint tous les types de costumes, que ce soit de mariage, de cérémonie, ceux de tous les jours…

.

Suite au XVIe siècle, à partir de la dynastie Joseon, on note un retour aux sources. En effet, le peuple coréen souhaite retrouver son identité après tant d’années d’invasion. Grâce notamment aux dames de la cour, le hanbok devient un véritable phénomène de mode et est porté dans tout le pays, et surtout par les femmes. Coloré et raffiné, les coréens standardisent toutefois les modèles. Ce nouveau hanbok a des couleurs plus vives, et une forme un peu différente. Un hanbok plus léger apparaît, davantage appréciable pour les chaudes journées de l’été coréen.

Depuis Joseon, le hanbok n’a pas vraiment changé.

.

Actuellement, certains créateurs s’inspirent des hanbok traditionnels et les revisitent pour obtenir une version plus moderne, ces costumes étant très appréciés pour leur sophistication et leur esthétisme.

.

  • Hanbok spécifiques

■ Lors du mariage : Le hanbok est plus traditionnel et davantage travaillé que celui de tous les jours, il est appelé Hollyebok (혼례복). La mariée porte traditionnellement un wonsam (원삼), une sorte de long manteau, et dans ses cheveux magnifiquement coiffés, on trouve des jokduri (족두리), accessoires décoratifs.

■ Lors du premier anniversaire d’un enfant : C’est probablement l’anniversaire le plus important dans la vie d’un coréen, c’est pourquoi une grande célébration est organisée. Sa famille lui souhaite alors la santé et la longévité. Le hanbok dol (돌) est porté, traditionnellement rose a rubans bleus pour les garçons et aux manches multicolores pour les filles.

■ Lors du 61ème anniversaire des parents : Durant cette célébration, les enfants souhaitent la santé à leurs parents, et portent alors le Hoegabyeon (회갑연).

■ Lors du nouvel an lunaire (Seollal 설날) : A cette occasion, les coréens doivent montrer du respect à leurs parents. Ils portent alors le Myeongjeol (명절), y compris les enfants.

.

  • Note :

Actuellement, si vous le souhaitez, vous pouvez acheter des hanbok sur le net ou directement en Corée, ou en essayer dans des lieux spécialisés en Corée, shooting photo compris, ou dans une grande convention asiatique près de chez vous si vous êtes chanceux.

~Par Kang JinShil, votre p’tite maknae qui espère que son article vous a plu, malgré le retard de publication ^^’

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.