La Culture Thaïlandaise

Bonjour à tous! Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler un peu de la Thaïlande et de sa culture, bien sûr je ne parlerais pas de tout mais j’aborderais les sujets qui pourraient à mon avis le plus vous intéresser. Je vais varier les sujets desquels je vais parler et ne pas rester sur une seule catégorie, ce sera également plus intéressant pour vous et pour moi car nous n’avons bien évidemment pas tous les mêmes centres d’intérêts! Alors voici un petit sommaire des thèmes que je vais aborder :

  • la langue
  • la religion
  • les symboles
  • l’architecture
  • les coutumes
  • la cuisine
  • la peinture
  • le théâtre
  • la musique
  • les chanteurs populaires

Nous avons un programme assez chargé donc n’attendons pas plus longtemps et commençons par ce qui doit intéresser le plus nos passionnés de langues :  le thaï

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, on ne parle pas que thaï en Thaïlande, le thaï appartient à la famille des langues tai-kadai et au groupe tai de la branche kam-tai. Tout ceci est bien compliqué mais vous pouvez comparer avec le français pour que cela devienne plus clair et plus facile à comprendre.

Thaï ->  famille des langues tai-kadai

Français -> famille des langues romaines

Dans moins d’une vingtaine de provinces du nord les « Lao-thaïs » parlent le thaï du Nord-Est ou aussi appelé isan.

Les « Thaïs du nord », appelés aussi « Muang » ou « Yuan » parlent le Thaï du Nord aussi appelé lanna ou kham muang. ceux-ci vivent dans les régions montagneuses du nord de la thaïlande.

Les « Thaïs du sud » ou aussi appelés « Pak tai » parlent généralement le Thaï du sud, ceux-ci sont concentrés sur plus ou moins 14 provinces du sud.

Avec toutes ces variations de thaï peux-t-on aller en Thaïlande et communiquer en ayant appris le thaï de base? Eh bien, OUI! tout le monde comprends le thaï « basique » et vous pourrez sans problèmes l’utiliser partout.

Le thaï est une langue à tons comme le mandarin. La grammaire est extrêmement simple puisque tous les mots sont invariables, il n’y a pas d’articles ni de pluriels ou de conjugaison. Tout cela est remplacé par les particules. Bien évidemment le monde n’est pas parfait, vu que la grammaire est simple, la difficulté est que c’est une langue tonale avec 5 tonèmes : bas, médian, haut, ascendant, descendant. Vingt consonnes qui sont composées de quarante-quatre lettres. Vingt-quatre voyelles avec des diphtongues et des triphtongues et seize lettres. Le Thaï s’écrit de gauche à droite comme le français, cependant il n’y a pas de ponctuation et certains mots peuvent s’écrire collés et il n’y a pas de majuscules. Pour vous donner quelques exemples de la grammaire voici quelques phrases retranscrites en français.

Quel âge as-tu? -> Toi avoir âge combien?

Comment ça va? ->  Aller bien ou pas?

Les Français -> Gens France

thai

Simple n’est-ce pas? Le thaï comprend principalement des mots monosyllabiques, la plupart des mots à plusieurs syllabes ont principalement été empruntées au khmer, au pali et au sanskrit. Dans les livres et les sites Web qui vous aident à apprendre le thaï la phonétique change d’un livre à l’autre et d’un site à l’autre car il n’y a pas de retranscription officielle. Je souhaite bonne chance à ceux et celles qui ont le courage d’apprendre le Thaï car ce n’est vraiment pas facile!

Passons au point suivant : la religion

La religion pratiquée par pratiquement toute la population est le bouddhisme theravada. Plus de 90% de la population est bouddhiste contre 4% de musulmans et 1% de chrétiens (ce sont des moyennes qui peuvent différer de quelques pourcents)

La tolérance religieuse fait entièrement partie de la culture, ceci est basé sur les enseignements de bouddha , la compassion, la tolérance, l’apaisement de la souffrance,… tout cela fait que les thaïlandais sont très respectueux envers les croyances des autres et sont très ouverts aux discussions avec les étrangers sur le bouddhisme et la religion en général.

bouddha-celeste.jpg

La religion tient une place importante dans la vie quotidienne, en effet les anciens moines sont hautement vénérés, également, les jours fériés bouddhistes apparaissent régulièrement au cour de l’année et surtout les jours de pleine lune.

La méditation est une grosse pratique du bouddhisme, c’est un moyen de se recentrer personnellement, pour affronter et connaître les causes de sa souffrance et de ses désirs et de les apaiser. Dans beaucoup de temples les visiteurs peuvent apprendre les principes de cette activité.

moines.jpg

Sans plus tarder, parlons des symboles thaïlandais.

La Thaïlande ayant une culture très riche (culturellement) il y a certains symboles que nous connaissons déjà, tel que l’éléphant par exemples! Mais laissez moi commencer par le commencement (ce qui est un peu logique je l’avoue)

Le drapeau : le drapeau à lignes horizontales et aux couleurs bleues, blanches et rouges a pour symbolisme la nation, le bouddhisme et la monarchie.

flag.jpg

The golden shower tree : Le Ratchaphruek appelé aussi l’arbre à douche d’or, est la fleur nationale, elle a été choisie pour sa magnifique couleur jaune qui représente deux des trois institutions les plus importantes de la nation thaïlandaise :  le bouddhisme et le Roi Bhumibol Adulyadej, il est né un lundi et le jaune est la couleur du lundi en Thaïlande.

golden shower tree.jpg

L’éléphant blanc : L’éléphant le plus connu en Thaïlande s’appelle « Chang ThaÏ » L’éléphant a été choisi comme animal national pour le rôle qu’il a joué dans l’histoire et la culture thaïlandaise. L’éléphant est un symbole important, il est très lié au peuple et au pays, ils ont eu un rôle très important pendant les temps de guerres et de paix.

Pourquoi un éléphant blanc? Eh bien, l’éléphant blanc a une signification royale, c’est signe de prospérité, de paix, de noblesse et de gloire tout ceci est censé représenter le roi qui est donc associé à l’éléphant blanc.

Bien évidemment il existe d’autres symboles mais je vous ai présenté les trois principaux que tout le monde devrait connaître.

Passons à l’architecture, l’architecture est une chose apparentière à la culture et c’est aussi un peu comme un symbole, prenons la France, la Tour Eiffel est un symbole de la France, on la reconnaît principalement grâce à ça!

Le Phra Chedi : le phra chedi est en forme de dôme, il est souvent appelé chedi et il est plus connu en Occident en tant que « stupa » c’est le monument le plus vénéré. Il s’agit d’une forme très élaborée de tumulus. A l’origine, il renfermait des reliques de Bouddha, puis celles de vénérables hommes ou souverains. Un stupa est un dôme ou un tumulus construit sur une base ronde, il est surmonté d’une assise cubique représentant Bouddha assis abrité du chatra, c’est une sorte d’ombrelle constitué d’un ou plusieurs étages mais généralement s’en sont neuf. Il en existe de toutes formes en Thaïlande. La plus sacrée est le chedi d’or de Nakhon Pathom.

Le Bot (ubosoth ou uposatha) : C’est l’endroit où les moines méditent et où se déroulent toutes les cérémonies. Il est constitué soit d’une large nef, soit d’une nef et d’ailes latérales construites sur un plan rectangulaire enchâssé d’une représentation de Bouddha. L’extrémité de chaque arrête du toit est décorée d’élégants chofa (pompons du ciel) qui rappellent les cornes d’un animal. On dit qu’ils représentent les oies célestes ou le Garuda, c’est un monstre mythologique monté par Shiva. Les pignons triangulaires sont décorés de boiserie dorée et de mosaïques de verre.

Le Phra Prang : Il est apparu avec la cour d’angle des temples khmers c’est une nouvelle forme de stupa thaïlandais elliptique, qui abrite également un Bouddha. Il est fait de bois ou de briques et est monté sur une base carrée et soutenu par des piliers. Le toit pyramidal se compose d’une série d’étages en escalier parés des mêmes ornements en dégradé qu’un pinacle. Il sert à abriter des objets sacrés (comme á Saraburi, où se trouve l’empreinte sacrée du Bouddha), ou fait office de bibliothèque ou de lieu d’entreposage des objets de cérémonies religieuses, tel que Wat Phra Kaeo à Bangkok.

phra prang

Bien sûr je n’ai parlé que des architectures les plus connues mais il en existe beaucoup d’autres! L’architecture thaïlandaise est une des plus belles et sophistiquées, à mon humble avis et vous trouverez toutes sortes de bâtisses différentes en Thaïlande!

Sans plus tarder passons au prochain point, les coutumes thaïlandaises.

Le Wai : le salut en thaïlande se fait les mains jointes, les paumes l’une contre l’autre.

Les pieds : les pieds sont considérés comme la partie la plus sale et impure du corps, c’est pour cela qu’il ne faut sous aucun prétexte montrer quelqu’un du pied et il faut enlever ses chaussures en entrant chez quelqu’un, c’est signe de « laisser sa saleté » en dehors de la maison.

La tête : Contrairement aux pieds, la tête est la partie la plus importante, donc défense de toucher la tête d’un thaïlandais!

Le sourire : la thaïlande est aussi connue sous le nom de « pays des sourires » effectivement, vous verrez tout le temps des sourires, mais ils n’ont pas la même signification qu’en occident. En thaïlande c’est le premier geste de politesse, et bien sur le fait de ne pas se mettre dans l’embarras, que ce soit soi ou une autre personne, c’est primordial en thaïlande donc les thaïlandais feront du mieux possible pour éviter de parler de sujets sensibles ou gênants dans les conversations de tous les jours et pour éviter les confrontations le sourire est indispensable.

Le prochain point est sûrement celui qu’intéresse le plus de monde, la nourriture.

Voici une petite liste de plats plus délicieux les uns que les autres, préparez-vous à avoir l’eau à la bouche!

Yam Som-O : une salade très fraîche à base de pamplemousse, de piment, d’échalotes et de cacahuètes, elle est souvent servie avec des crevettes. Un plat idéal pour l’été.

yam som o.jpg

Tom Kha Kai : une soupe à base de lait de coco, de poulet, de piment, de citronnelle, de coriandre et de gingembre. je vous préviens c’est très épicé!

Tom-Kha-Kai.jpg

Tom Yam : une soupe très connue à base de crevettes et de citronnelle.

tom yam.jpg

Curry Vert : LE curry vert, le vrai! Le poulet marine pendant quelques minutes dans le curry vert et devient tendre tel un oreiller de soie. Le plat est généralement accompagné de riz gluant pour adoucir le tout.

Green-Thai-Curry-LH-7d086f5c-c148-4139-9a16-658d5f57e85c-0-1400x919.jpg

Kam Pu Thot : tout simplement du crabe frit, simple mais délicieux!

kam pu thot.jpg

Khao Niao Mamuang : le dessert le plus connu de Thaïlande! Une recette à base de mangue et de riz gluant, le plus souvent servi dans une feuille de bananier, si vous n’êtes toujours pas rassasié après votre repas, c’est LE dessert idéal.

kao niao mamuang.PNG

Après avoir bavé devant ces plats allons faire plaisir à nos yeux avec quelques toiles de peintres thaïlandais.

Siroj Phuangbubpha : Siroj Phuangbubpha est né en 1984, il est diplômé de l’université d’art de Silpakornà Bangkok et a été primé trois fois lors de la compétition de peinture bualuang. La technique qu’il utilise s’appelle le Laithong, ce qui est de la peinture laquée qui est recouverte de feuilles d’or et ensuite lavée .C’est une technique très ancienne.

Jirapat Tatsanasomboon : Jirapat est l’un des peintres les plus connus de l’art contemporain, son but est de sensibiliser les gens sur l’impact de l’occident sur la Thaïlande, il intègre dans ses peintures des éléments politiques, abus de pouvoir, conflits identitaires, etc..

Kritsana Chaikitwattana : Ce jeune peintre mélange l’art occidental à des éléments bouddhistes. Ses oeuvres se concentrent sur la distortion entre la réalité, l’illusion et la fiction.

Intéressons nous Maintenant à un autre type d’art. Le théâtre thaïlandais.

Le théâtre thaï est souvent dédié au bouddhisme cependant il comporte aussi des influences indiennes, indonésiennes, khmères et même môns. Peu à peu les thaïlandais l’ont changé à leur façon pour en faire quelque chose d’unique et c’est vraiment réussi à mon avis.

Le Khon : Le Khon était originellement réservé à la cour royale et était joué par les hommes, aussi bien les rôles masculins que féminins. Ce n’est que sous le règne du roi Rama II que les femmes ont pu prendre le rôle d’actrice lors de ces représentations. Les acteurs incarnent le rôle de personnages mythiques tels que des rois, des réincarnations, des démons, etc.. Les représentations peuvent durer entre 3 et 8 heures d’affiliés sous la tonne de maquillage, de costumes et de masque ornés de pierres précieuses et d’or.

khon.jpg

Le Lakhon : Le Lakhon est le théâtre dansé, Il est inspiré du Ramakien, du Jataka et de l’Inao. Les costumes ressemblent certes à ceux du Khon, mais c’est beaucoup moins détaillé et plus expressif. Dans le Lakhon nous n’avons que des danseuses qui sont très connues pour leur incroyable grâce.

lakhon.jpg

Le Likhe : Le likhe est très différent du Khon et du Lakhon mais c’est le plus populaire. Il s’agit de tragédie comique improvisée de musique folklorique avec des costumes très sophistiqués et extravagants, on y rajoute de la danse et des dialogue et hop! nous obtenons un mélange très intéressant. Les thèmes abordés sont souvent des histoires et anecdotes locales, la vie sociale et politique. Et bien sur beaucoup d’allusions érotiques.

likhe.jpeg

Sans musique il n’y a pas de théâtre, ou alors que peu. Nous allons donc nous intéresser à la musique traditionnelle thaïlandaise. Nous allons nous concentrer sur la musique folklorique, qui est la plus connue.

Le Mor Lam : La mélodie du Mor Lam a été assez influencée par la musique indigène, chinoise, mon-khmar, indiennes et malaises. Les instruments traditionnels pour le Mor Lam sont :

  •  le khène : une orgue à bouche qui est composée de plus ou moins 14 tubes de bambou
  • le nimp : un luth à trois cordes
  • les ching : des petites clochettes ressemblant aux cymbales
  • la flûte de pan
  • les tambourins

voici quelques exemples de Mor Lam :

Le Luk Thung : Le tempo peut aller de lent à rapide et les chanteurs utilisent un vibrato assez prononcé. La mélodie mélange à la fois des influences latines américaines, japonaises, indonésiennes et malaises.

Les instruments utilisés sont à peu près les mêmes que pour le Mor Lam.

et voici quelques exemples :

Restons dans le thème musical mais voyons un peu quels chanteurs font carrière, que ce soit dans la musique traditionnelle que moderne. Je n’en citerai que quelques uns sinon nous passerons des heures à tous les voir!

Stars de la Kpop nous avons :

  • BamBam (Kunpimook Bhuwakul, rappeur du groupe Got7)

https://youtu.be/IZ1t7CwfvEc

  • Lisa (Lalisa Manoban, rappeuse du groupe Blackpink)

https://youtu.be/bwmSjveL3Lc

  • Nichkhun (Nichkhun Buck Horvejkul, chanteur du groupe 2PM)

https://youtu.be/dfEyn_LikFU

Groupes stars dans la Tpop :

  • Bodyslam

https://youtu.be/Wpl_CC2e3Ug

bodyslam

  • Bigass

https://youtu.be/PTR-ad3pLQU?list=PLrR8itZnIWvUhQhs03eiPK53A8QhDpU5F

bigass.jpg

  • Getsunova

https://youtu.be/u8BYZ3MAoj4

getsunova

Chanteurs indépendants : Musique traditionelle et moderne

  • Bird McIntyre (Albert Thongchai McIntyre)

https://youtu.be/xGsAz7PWhRI

bird

  • Tai Orathai (Orathai Dabkham)

https://youtu.be/QSYGwnecY98

tai orathai

  • Myria Benedetti (Myria Alexandra Benedetti)

https://youtu.be/tDLkbhutxeA

myria benedetti.jpg

C’est avec des notes musicales que cet article se termine, j’espère vous avoir fait voyager un peu, et vous avoir fait découvrir quelques aspects de  la culture thaïlandaise que vous ignoriez et que vous aurez envie d’y aller prochainement! N’hésitez pas à commenter votre ressenti, vos questions, vos remarques et vos critique. Je vous invite également à mettre un like et à vous abonner au blog pour ne rien rater des prochains articles et surprises! (c’est gratuit:)!) Sur ce, je vous dit à la semaine prochaine avec l’article de Nath Ttalgi.

Votre bien aimée rédactrice,

Choi Yujin

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Plume dit :

    Une présentation bien complète de la Thaïlande et des thailandais !
    Ca tombe a pic, C’est sur ma to do liste lol…pas tout de suite, mais ce genre d’articles me sera bien utile un peu plus tard…

    Aimé par 1 personne

    1. asixinc dit :

      Je suis heureuse que l’article te plaise:)

      J'aime

  2. Natieak dit :

    Wahou!! Quel article complet sur la culture thaïlandaise. Cela doit être un pays merveilleux à découvrir. Merci pour cette belle revue très dépaysante.

    Aimé par 1 personne

    1. asixinc dit :

      Merci à toi pour tout ces compliments!:)

      J'aime

  3. slowandcute dit :

    Super article! Très instructif et très complet! Merci 🙂 Un jour, j’irai en Thaïlande 🙂

    J'aime

    1. asixinc dit :

      Merci à toi😌

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.